Tous les articles par lsaligny

Prochain Goûter de la géomatique : jeudi 28 Mai à 14h

Discussion sur les Apports de l’analyse géomorphologique des données LiDAR en domaine alluvial, à partir de la présentation de Ronan Steinmann (UMR 6298 ArTeHis) :

Au travers de l’exemple de deux fenêtres d’étude choisies en amont et en aval de la confluence avec l’Allier, cette présentation cherche à montrer l’intérêt de l’analyse des données LiDAR du lit majeur de la Loire pour la compréhension de l’évolution de ces zones souvent riches en données archéologiques. On cherchera ici plus particulièrement à présenter les méthodes mises en place pour mettre en évidence les traces laissées par la dynamique alluviale ancienne, qu’on date ensuite lors d’interventions de terrain. Il s’agit, dans un premier temps, de trouver un mode de représentation des données satisfaisant du modelé, ne faisant pas disparaître les valeurs d’altitude. On s’est pour cela inspiré d’un mode de représentation « Swiss View », avec pour base une couche d’ombrages « MDOW ». Par la suite, on a cherché à s’affranchir de l’effet de la pente de la vallée dans laquelle coule la Loire pour examiner les altitudes relatives du lit majeur et mettre ainsi en évidence des familles de paléochenaux. Deux méthodes ont été utilisées selon les secteurs considérés. Sur la Loire amont, on s’est servi de l’altitude relative du sommet de la tranche d’eau, mesurée lors de plusieurs campagnes par la DREAL Centre. Sur la Loire moyenne, on a utilisé un modèle de pente du lit majeur, calculé à partir d’un profil parallèle à l’axe d’orientation de la vallée de la Loire. Dans les deux cas, ces opérations permettent d’obtenir un MNT de l’altitude relative du lit majeur et de faciliter la mise en place d’une chronologie relative des paléochenaux en surface de la plaine alluviale. Par la suite, des carottages ciblés des remplissages argileux de ces anciens bras permettent de dater leur abandon et de proposer des causes quant aux métamorphoses fluviales observées.

 

Attention, exceptionnellement la séance commencera à 14h.

Prochain Goûter de la géomatique : jeudi 12 Mars

Ce mois-ci, nous discuterons de la gestion, du traitement et de l’analyse de vastes jeux de données géographiques à partir des applications de Christophe Mimeur (les réseaux de transport sur la longue durée : http://thema.univ-fcomte.fr/le-laboratoire-thema/membres/userprofile/cmimeuret Luc Carpentier (données sur les flux de mobilités journaliers entre les lieux de résidences et les lieux de travail des français à l’échelle de toutes les communes françaises), et plus largement, comment faire face à la masse de données accessible : collecte, gestion, traitements ? Comment faire face aux enjeux du big data ?

Rendez-vous à 15h à la MSH de Dijon (salle 214)

Prochain rendez-vous

Exceptionnellement le prochain goûter géomatique aura lieu le lundi 12 Janvier à 15h.

Nous partagerons entre autres nos dernières lectures issues de la hotte du Père Noël comme notamment, le bel ouvrage :

L’Atlas global, sous la direction de Christian Grataloup et Gilles Fumey,

L'Atlas global

conception et réalisation de la cartographie Alexandre Nicolas aux Éditions Les Arènes. Direction artistique de Quintin Leeds.

Article Les Echos

Article Libération

Article Lelitteraire.com