Compte-rendu : goûter de la géomatique du jeudi 3 octobre 2013

15h, début du goûter !

C’est autour de l’ensemble du pôle géomatique que le premier goûter de la géomatique s’est déroulé à la MSH : Laure Saligny, Ludovic Granjon, Thomas Huet, Delphine Montagne et Emmanuel Chevigny. Un jeune chercheur alsacien de passage à Dijon est venu participer, ainsi qu’une vingtaine de madeleines, un gros gâteau au chocolat et un large choix de boissons chaudes.

Photo madeleines
Ravitaillement des participants

Après un tour de table sur les travaux en cours de chacun, deux présentations se sont succédé :

Une synthèse sur la distance-coût et le plus court chemin

La première intervention a présenté un point sur la distance, notamment la distance-coût et le chemin optimal. Après avoir défini ces différents termes, plusieurs exemples d’utilisations ont été proposés : archéologie, transport, risques, environnement, géomarketing, économie… Les cas d’utilisations ne manquant pas pour modéliser le prix et l’effort afin de se rendre d’un point à un autre.

Exemple de plus court chemin D.MONTAGNE
Exemple de plus court chemin entre deux points en utilisant des critères de pentes
Coopyright : D.MONTAGNE 2013

La présentation s’est clôturée par un point technique sur les outils existants pour appliquer cette méthode.

La diversité des résultats des logiciels a animé les discussions et les questions.

Applications d’outils statistiques et spatiaux sur un corpus de gravures du Mont Bego (06)

Après une pause de ravitaillement, Thomas Huet, docteur en archéologie, a présenté une intervention prévue pour un public germanophone sur son travail de thèse sur le Mont Bego. Il a développé et illustré les différentes méthodes statistiques testées et appliquées sur son corpus de gravures et les conclusions à en tirer.

Des échanges s’en sont suivis sur les interprétations archéologiques, les analyses statistiques (test de Dunn, le coefficient de corrélation –Spearman-, de variation) et spatiales (accessibilité).

Tableau des coefficients de Spearman Copyright : T. HUET
Tableau des coefficients de Spearman
Copyright : T. HUET 2013

D’autres pistes ont été soumises, les explications complémentaires permettant de les écarter. Il a également abordé le principe de de datation des peintures par le quartz, la luminescence stimulée optiquement (OSL en anglais pour Optical Stimulated Luminescence).

Des questions informelles de recherche

Le jeune chercheur alsacien nous a présenté ses pistes de recherche et ses interrogations sur les choix techniques à utiliser afin de représenter la 3D. Les échanges se sont poursuivis sur les données et les analyses envisageables.

17h, fin du goûter !

Après quelques dernières parts de gâteaux et des questions complémentaires le goûter a été levé avec une prochaine date : le jeudi 7 novembre même lieu, même heure !