Compte-rendu : goûter de la géomatique du jeudi 9 janvier 2014

15h : début du premier goûter de l’année 2014

Le goûter a réuni Laure, Ludovic, Maxime, Thomas, Luc, Delphine, Estelle (élevée au grade de docteur depuis sa dernière présence aux goûters : félicitations !) et Jean-Louis, chercheur en géographie.

Signe de la saison, une très belle galette a animé les discussions ainsi que des papillotes aux trois chocolats et une grande diversité de boissons chaudes.

Question sur la prise en main d’un GPS

La séance débute avec une interrogation sur le GPS Garmin ExTrem : comment y intégrer des cartes anciennes géoréférencées afin de les visualiser sur le terrain ? Différentes solutions sont proposées : MapInstall de Garmin (tutoriels iciici ou) ou pour des cartes personnalisées, le plugins de Qgis GarminCustomMap qui créé un raster en KML.

Topologie : présentation d’une application pratique

Thomas développe à la MSH l’application archéologique OH-FET : elle permet d’étudier les dynamiques spatio-temporelles selon la décomposition des observations archéologiques en entités spatiales dans un graphe topologique. Il est confronté à des problèmes de voisinages de shapefile (vectorisation non-optimale composée de micro-polygones, lignes non jointes…) qui nuisent à l’intégration des données dans le modèle topologique puis à l’analyse. Ces problèmes de topologie conduisent à une discussion de deux ordres. D’abord, sur la manière d’obtenir une topologie grâce aux outils SIG et de base de données. Puis dans le cadre d’OH-FET, sur les choix de présentation aux futurs utilisateurs (pas de prise en compte, résumé exhaustif, seuils d’erreurs ?). Nous proposerons prochainement un billet plus détaillé sur cette question.

Reconnaissance des routes commerciales par LIDAR et photographie aérienne

Jean-Louis travaille dans le cadre de ses recherches sur le peuplement au Moyen-âge sur les routes anciennes. Les photos aériennes permettent une reconnaissance de ces chemins par la différence de couleur des terres. Les résultats actuels issus des données dérivées (ombrages) d’une acquisition LIDAR ne permettent cependant pas de rendre compte de ces routes. Jean-Louis avance des causes liées à l’agriculture : ces anciens chemins se trouvent actuellement dans des champs dont les labours profonds (hersage, broyage des pierres, lit de semence) peuvent avoir fait disparaître toutes traces d’affaissements, comme elles sont détectables dans des forêts.

Exemple d'un vestige archéologique reconnaissable par photographie aérienne. Ici, enceinte pentagonale d’environ 50-70m en Bretagne. Sources : Géoportail, http://archeologie.canalblog.com/
Exemple d’un vestige archéologique reconnaissable par photographie aérienne. Ici, enceinte pentagonale d’environ 50-70m en Bretagne.
Sources : Géoportail, http://archeologie.canalblog.com/

17h : annonce de la reine et du prochain goûter

Le goûter s’est clôturé par le partage de la galette, les félicitations à la reine et les remerciements aux participants. Jean-Louis devrait poursuivre l’exposé de ses travaux au prochain goûter : rendez-vous le jeudi 6 février 2014 !



Citer ce billet
Saligny Laure (2014, 10 janvier). Compte-rendu : goûter de la géomatique du jeudi 9 janvier 2014. Les goûters de la géomatique. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p3si